L’optimisation du référencement de son app sur les stores, appelé aussi ASO (App Store Optimization), nécessite de prendre en compte plusieurs critères pour son application mobile : le contenu, la popularité, l’expérience utilisateur (UX).

 

Le descriptif et les mots-clés

Le plus facile à mettre en place, c’est le point sur lequel vous avez la main dès le début, il serait dommage de le négliger. La question à se poser est : quel mots-clés les utilisateurs vont-ils utiliser pour rechercher mon application ?

1. Le nom de votre application

Choisissez le bien pour être trouvé facilement. Pour cela, employez le nom de votre service ou de votre marque. Exemples : Periscope, Blablacar, La Banque Postale, etc.

nom application mobile

Notre conseil : de préférence, il doit être court (pour s’afficher en entier sur un smartphone). Si vous avez la possibilité d’intégrer un mot-clé fort dans le nom de votre application, faites-le, mais seulement si cela semble pertinent !

2. La Description de l’app

L’intégralité de la description n’est pas visible par défaut. Rédigez donc une accroche percutante et convaincante qui condense en deux/trois lignes les informations essentielles de votre application.

description application mobile

Tous ne liront pas la suite de votre description, mais elle sert tout de même à convaincre les indécis. Prévoyez d’y inclure   :

  • une présentation de votre concept,
  • les fonctionnalités majeures de votre app,
  • des données et des retombées presse marquantes,
  • etc.

Notre conseil : il faut convaincre avant tout, et reprendre les mots-clés utilisés par les internautes.

3. Les catégories du store

Sur le PlayStore, vous pouvez choisir une seule catégorie et deux sur l’AppStor (une primaire et une secondaire). Deux stratégies s’offrent à vous :

  • Stratégie de leader : choisir une catégorie très recherchée mais du coup très concurrentielle
  • Stratégie de challenger : privilégier une catégorie moins concurrentielle pour être mieux positionné

4. Les mots-clés de la fiche

Choisissez-les avec attention, en tenant compte de ce que vos cibles peuvent chercher pour vous trouver.

  • iOS : la partie mots-clés est limitée à 100 caractères
  • Android : les mots-clés doivent être intégrés dans la description et le titre de l’application

Notre conseil : évitez les mots-clés trop génériques sur lesquels la concurrence est forte, tels que “sport”, “santé” ou “jeu” pour privilégier des termes plus centrés sur votre activité. De même, inutile de remettre des mots-clés présents dans le nom de votre application mobile.

 

La Popularité

Objectif numéro 2 : la quantité et la qualité des téléchargements. Recruter des utilisateurs, répondez à leurs besoins et incitez les à noter votre application.

5. Le nombre de téléchargements

Plus votre application sera téléchargée, plus vous serez bien positionné dans les résultats de recherche des stores. Si vous connaissez un pic de téléchargements, vous aurez même le privilège d’accéder au top 10 de votre catégorie (ou même du store) pendant quelques heures ou quelques jours.

La croissance des téléchargements durant les 30 derniers jours seraient également prise en compte, mais attention, personne ne connaît les détails de l’algorithme de Google ou d’Apple, alors cela reste une hypothèse.

6. Le taux de désinstallation ou de rétention

Plus vos utilisateurs sont nombreux à désinstaller votre application, moins ce sera bon pour votre référencement. L’objectif est d’acquérir des utilisateurs, mais surtout, de les garder ! Il faut donc privilégier un recrutement qualitatif plutôt que des téléchargements en masse, si ceux-ci sont suivis de désinstallation.

7. Les avis et notation

Les avis et notes sont essentielles pour la crédibilité et le référencement de votre application. L’objectif est d’avoir la meilleure note possible et le maximum de notes et avis.

notes application mobile

 

Nos conseils : 

  • Incitez vos utilisateurs à donner leur avis sur votre service et à le noter.
  • Soyez à l’écoute et répondez aux mauvais commentaires et mauvaises notes : prenez en compte les critiques et frustrations pour améliorer votre application. Il n’est pas rare qu’un utilisateur revoit son jugement une fois sa remarque prise en compte.
  • Répondez également aux bon(ne)s commentaires/notes ! Valorisez et fidélisez vos utilisateurs pour en faire des prescripteurs. Vous pouvez répondre aux avis sur le Play store uniquement.

 

L’expérience utilisateur : UX

Vous avez rempli l’objectif numéro 1 et le numéro 2, il est temps de vous attaquer à l’optimisation ultime de votre application : enchanter l’expérience utilisateur pour être, encore et toujours, mieux classé sur les stores.

8. Les mises à jour

Une application ancienne jouit d’une crédibilité supplémentaire auprès des stores, à condition qu’elle soit régulièrement mise à jour. Chaque année un nouvel OS, chaque mois de nouveaux smartphones, chaque jour des innovations… Si votre application n’est pas régulièrement mise à jour, c’est qu’il y a un loup !

Notre conseil : privilégiez de petites mises à jour régulières plutôt qu’une grosse refonte de temps en temps.

9. Nombre d’ouvertures

Plus votre application est ouverte régulièrement par les utilisateurs, plus elle semble pertinente. À vous de créer l’intérêt des usagers !

Notre conseil : réfléchissez à une petite fonctionnalité qui incite les utilisateurs à ouvrir l’application chaque jour. Vous pouvez aussi utiliser les notifications comme moyen de fidélisation.

10. Temps d’utilisation

Plus l’application est utilisée longtemps, plus elle semble pertinente. À vous de rendre vos utilisateurs accros !

 

Enfin, il n’y a pas que les stores d’app, pensez aussi au référencement de votre application dans les moteurs de recherche ! Certains utilisateurs taperont son nom directement sur Google.

article mis à jour le 23 janvier 2019

Tags : -
Couverture du livre blanc de Mobizel
Livre blanc : Quel choix technologique pour mon application mobile ?
Télécharger