TEDx Rennes 2017 : application d’orchestre virtuel

Le TEDx est le lieu de tous les défis, cette année, le nôtre était de faire jouer 1 500 personnes pour créer un orchestre virtuel. Challenge accepté !

Appli virtual orchestra

De l’orchestre virtuel…

L’équipe de Mobizel se divise en 2 groupes : ceux qui ont la fibre musicale, et les autres… Chez Mobizel, on ne laisse personne sur le carreau, nous avons donc créé une application mobile pour permettre à TOUS de jouer au sein d’un groupe. Essai n°1 transformé : une 1ère application a vu le jour il y a 1 an, lors des 5 ans de Mobizel.

En préparant le TEDx 2017 et en échangeant avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne, nous avons vu plus grand : pourquoi se contenter d’un groupe quand on peut créer un orchestre ? Le projet Virtual Orchestra du Tedx Rennes 2017 est né !

Le principe est simple : les spectateurs ont été invités à se connecter à une interface web sur laquelle étaient proposés plusieurs boutons. Chaque bouton correspond à un des éléments de l’orchestre :

  • violon
  • alto
  • violoncelle
  • cuivres
  • clarinette
  • trompette
  • caisse claire
  • percussions
  • choeur

Chaque participant peut donc faire jouer un instrument d’un simple clic. L’enjeu est le même que pour un grand orchestre : réussir à créer de l’harmonie parmi tous les musiciens. Après avoir essayé de faire jouer 1 500 personnes, un constat : pas facile de coordonner tout le monde ! Après quelques minutes de test, les violons commencent  à s’accorder. Tout comme dans la réalité, il faut ensuite avoir un bon chef d’orchestre pour créer l’harmonie. Heureusement nous avions Catherine BOSSARD et Aurélie CRETE.

 

… à l’orchestre réel !

Il fallait confronter notre application virtuelle à la réalité. Pour cela, nous avons fait appel aux bons conseils de l’Orchestre Symphonique de Bretagne (OSB).

En plus de leurs conseils, l’OSB nous a fait découvrir les coulisses d’une répétition. Le public de TEDxRennes a donc profité d’une retransmission en direct de la répétition de Shéhérazade, commentée par le directeur de l’OSB, Marc Feldman.

Un début de partenariat, entre un orchestre réel et un orchestre virtuel, qui s’annonce prometteur !

Pour rester informé de la suite de nos aventures avec l’Orchestre Symphonique de Bretagne, inscrivez-vous à notre newsletter.