Quelques bases pour concevoir une cartographie

cartographie numérique

Dans l’univers du numérique, quand on parle de “cartographie numérique”, nous pensons immédiatement à Google Maps ou l’application mobile Waze en imaginant une carte ponctuée de pins. Mais savez-vous qu’avant d’être une interface interactive, une cartographie… est une représentation spatiale de données sur un territoire ? C’est un support servant à faciliter la lecture et l’analyse de données.
Par exemple : il est bien plus facile de lire une carte météo que d’écouter les mêmes informations à la radio.

Ces données peuvent être spatiales (adresses, routes, longitude/latitude) ou non spatiales (en croisant deux axes de données, par exemple : le prix et la qualité pour analyser une concurrence produit)

Alors comment concevoir sa cartographie ? Et oui, c’est partie pour faire un peu de géographie !

 

Délimiter sa zone géographique

zone_geographiqueprojections

La première question que vous devriez vous poser est : quelle est la délimitation géographique de ma cartographie ? La réponse peut se situer entre “le monde entier” ou “une pièce dans un bâtiment” et elle est très importante car elle va permettre de définir le type de projection que l’on va choisir.

Une projection est l’ensemble des techniques permettant de représenter un territoire sur une surface plate. Dans le cas d’un bâtiment, c’est plutôt simple : la surface est trop petite pour être impactée par la rotondité de la terre. En revanche, difficile de mettre la terre entière à plat sans en déformer les surfaces… Il faut donc définir un cadre géographique et décider de sa représentation à plat, et ce, en fonction des informations que vous souhaitez valoriser.
Ça vous intéresse ? Vous trouverez plus d’info sur les différents types de projections ici.

Voici deux exemples de projets client pour lesquels la question de la projection s’est posée à Mobizel :

  • Pour les applications mobiles natives Rencircul et Rennes 2030, Rennes Métropole a réalisé son propre fond de carte. Mais les librairies mobiles nécessaires au développement de ces deux projets n’étaient pas compatibles avec la projection choisie. Nous avons donc aidé Rennes Métropole à repenser leur fond de carte avec une projection plus adaptée aux besoins techniques tout en valorisant leurs données spatiales.
  • L’application mobile Idec Sport permet de suivre en temps réel un bateau faisant le tour du monde. Pour des questions de lisibilité et de simplicité de représentation, nous avons opté pour une représentation en 3D ronde de la terre.

 

Choisir votre type de cartographie

Une carte n’a de raison d’exister que si elle a du sens, que s’il est plus pertinent de présenter des données sur une carte plutôt que dans un texte, une image, une vidéo ou un média audio par exemple. Si vous optez pour une carte, vous devrez choisir le type de représentation qui servira votre projet. Par exemple : (liste non exhaustive)

 

calques

Une carte est une superposition de calques contenant chacun un type de données :

  • Le premier calque est un “fond de carte” : il rassemble les informations de base qui permettent de dessiner la carte et qui va supporter vos données spatiales. Par exemple Google maps en propose deux : limites administratives et routes (vue plan) ou environnement physique (vue earth) ;
  • À ce fond de carte vont s’ajouter vos données spatiales telles que des marqueurs, des tracés (itinéraires, direction…), des surfaces, etc. Chaque donnée est contenue dans un calque qui va être affiché ou non selon les actions des utilisateurs.

Une fois ces éléments placés, vous pouvez les faire interagir entre eux ou avec le contenant de la carte. Par exemple : avec un store locator, vous pouvez créer une interaction entre un marqueur de votre carte et votre site internet qui va afficher, au clic, les coordonnées et les produits du store choisi.

Ne perdez pas de vue que votre cartographie doit être lisible et mener votre utilisateur·ice le plus intuitivement possible vers les données qu’il·elle cherche. Éviter de surcharger votre carte et proposez des filtres et des options de simplification d’affichage.

 

Customisation

tykaz_customisation
Pour une meilleure lisibilité et pour avoir une cohérence graphique d’ensemble avec votre charte graphique, vous pouvez customiser tous les éléments de votre cartographie. Changez les couleurs du fond de carte, intégrez des logos dans les pins, augmentez ou diminuez les tailles des marqueurs, etc.

 

Conclusion

Avant d’être une fonctionnalité technique, une cartographie est un support conçu pour présenter de l’information et guider l’utilisateur·ice vers les données spatiales souhaitées en un minimum de temps.

Vous souhaitez en savoir plus ? Dites nous les sujets qui vous intéresse !
Créez votre propre sondage sur les commentaires des utilisateurs

 

Crédits images :

 

Partagez cet article :

 

, , ,