Qu’est-ce qu’un contrat de maintenance pour une application mobile ?

contrat de maintenance

Une fois votre application web ou application mobile développée et publiée, ce n’est pas terminé ! Il est ensuite fortement conseillé de la “maintenir” pour apporter d’éventuelles corrections, anticiper des améliorations et veiller à ce qu’elle reste performante dans le temps.

Qu’est-ce qu’un process de maintenance et quelles variantes peut-il avoir ? On vous explique tout ça.

 

Garantie vs maintenance

Après la conception de projet, la définition de l’architecture logicielle, le design UX/UI et la réalisation technique, votre application peut être publiée sur les stores. Il peut alors être mis en place un processus de maintenance avec votre prestataire, à ne pas confondre avec la période de garantie.

La période de garantie

Il s’agit d’une période pendant laquelle le prestataire s’engage à corriger l’ensemble des anomalies que le client portera à sa connaissance. Ces corrections doivent correspondre au cahier des charges initial du projet. Si une demande sort du cadre de celui-ci, il s’agit alors d’une demande d’évolution et non plus une correction et nécessite alors une estimation commerciale. Pour faire ces corrections, les deux parties mettent en place un process de remontée des bugs relevés et une priorisation de résolution de ces derniers en fonction de leur gravité.

Le contrat de maintenance

À ne pas confondre avec une “extension de garantie”, il s’agit d’un contrat à part entière qui peut être signé avec le prestataire qui a développé l’application ou un autre organisme (on parle alors d’un contrat de Tierce Maintenance).
La maintenance peut avoir deux rôles :

  • corriger des anomalies découvertes au-delà de la période de garantie. On parle alors de maintenance corrective
  • mettre à jour l’application pour l’ajuster à l’évolution des technologies, lui ajouter de nouvelles fonctionnalités, rafraîchir le graphisme ou améliorer son ergonomie par exemple. On parle alors de maintenance évolutive
  • Il est également possible de faire réaliser la maintenance corrective et évolutive par deux prestataires différents (par exemple une équipe interne pour la maintenance corrective ou des technologies).

 

Pourquoi établir un process ?

L’intérêt de réaliser la maintenance d’une interface dans le cadre d’un process de maintenance est de simplifier les échanges et éviter les aller-retours permanents entre les demandes client et le service commercial ; ce qui est particulièrement inadapté à la maintenance corrective puisqu’il faudrait à chaque fois produire un devis, enrichir le cahier des charges initial puis convenir d’un planning… Dans le cas d’une urgence (ce qui arrive souvent) ce process est trop long et peut mettre le client dans une position délicate vis-à-vis de ses utilisateurs/clients.

Pour cela, chaque demande de correction d’anomalie engendre un process précis et efficace : on la fait passer dans une matrice permettant de définir son degré d’urgence et ainsi les délais de correction que le prestataire s’engage à tenir. Par exemple, pour une anomalie bloquante, les délais de correction peuvent être d’un ou de deux jours ouvrés, tandis qu’une anomalie mineure peut être corrigée lors de la prochaine version de l’application.

Ainsi, seules les demandes d’évolutions font l’objet d’une estimation financière et d’une planification. Celles-ci peuvent avoir de nombreux objectifs :

  • mettre à jour l’application avec les dernières technologies : adaptation aux nouvelles versions des systèmes d’exploitation, nouvelles tailles d’écrans, etc.
  • mise en conformité avec de nouvelles règles imposées par les stores
  • adaptation aux nouvelles tendances graphiques ;
  • ajouts de nouvelles fonctionnalités ;
  • etc.

 

Les MobizConseils

Nous vous conseillons de mettre régulièrement à jour votre interface afin qu’elle reste performante et suive l’évolution des usages, mais également pour fidéliser votre communauté d’utilisateurs en leur proposant régulièrement des nouveautés.

En effet, les technologies et les usages évoluent rapidement, ce qui fait que ces nouveaux dispositifs numériques (applications mobile et sites mobiles) ont la particularité de vieillir très vite par rapport à d’autres. Il est donc fortement recommandé de toujours prévoir un budget consacré à la maintenance pour faire face à ce vieillissement si on vise un succès dans le temps.

De même, il faut faire dès le début des choix de technologie assurant la pérennité de votre interface, par exemple en utilisant les outils de développement préconisés par les concepteurs des systèmes d’exploitation mobiles.

 

Articles qui pourraient vous intéresser :

 

Partagez cet article :

 

, , , , , ,